LES INSTRUMENTS

Toulouse%2CSt_Sernin%2Corgue_Cavaille%CC%81-Coll3_edited.jpg

LE GRAND-ORGUE
DELAUNAY - CAVAILLÉ-COLL

La basilique Saint-Sernin de Toulouse abrite l’un des chefs-d’œuvre d’Aristide Cavaillé-Coll (1811-1899). Le grand facteur d’orgue, qui avait quitté l’atelier familial toulousain à 22 ans pour construire le grand orgue de la basilique Saint Denis, est revenu dans sa région natale pour y laisser l’un de ses derniers et plus beaux instruments. L’orgue fut inauguré par Alexandre Guilmant en 1889. La commission de réception de l’instrument livra un rapport admiratif qui, d’emblée, le plaça au rang des chefs-d’œuvre. Avec ses 54 jeux sur 3 claviers et pédalier, il est un exemple parfait du grand art de la facture française symphonique de la fin du XIXe siècle qui combine jeux solistes et puissance dynamique. Par respect pour ses qualités techniques et artistiques exceptionnelle, il n’a pas été transformé comme tant d’instruments pour suivre l’esthétique néo-classique du début du XXe siècle. Le grand orgue de Saint-Sernin a ainsi échappé aux mutilations. Dans un état proche de son origine, le grand orgue de Saint-Sernin nous permet d’entendre l’idéal sonore à l’équilibre parfait de Cavaillé-Coll. Il a été classé Monument Historique pour sa partie instrumentale en 1975.

L'ORGUE DE CHOEUR
PUGET - CAVAILLÉ COLL

En 1863, la fabrique de Saint-Sernin achète à Théodore Puget un orgue de chœur de 5 jeux complets et un dessus de Bourdon 16’. En 1874, la fabrique souhaite se doter d’un instrument plus important, mieux adapté aux dimensions de la basilique. La réalisation en est à nouveau confiée à la maison Théodore Puget père et fils.
L’orgue est inauguré le 27 janvier 1876 par Omer Guiraud, organiste du grand orgue.
En 1887, à l’occasion des travaux de reconstruction du grand orgue par Cavaillé-Coll, celui-ci procède à des modifications ainsi qu’à une réharmonisation complète de l’orgue de chœur. Le Prestant harmonique est transformé en Flûte octaviante et placé au Récit à la place de la Dulciana 4’, un nouveau Prestant a été placé au Grand-Orgue. Ces travaux ont été réceptionnés le 29 juin 1887.
Dans les années 1980, Bertyl Soutoul remplace le Clairon du Grand Orgue par un Plein Jeu de 4 rangs.
L’orgue sera finalement relevé à l’occasion des travaux de restauration du grand orgue en 1996. Patrice Bellet y effectuera des travaux complémentaires en 2005.